Communication responsable
Communication responsable

La démocratisation des médias sociaux et les nouvelles tendances de consommation invitent les marques et les entreprises à être d’autant plus honnêtes dans leur communication.

DE L’AVIS DES INTERNAUTES VOUS TIENDREZ COMPTE

C’est un fait, la réputation et la notoriété des marques appartiennent désormais aux consom’acteurs ! S’il était un temps (avant l’avènement d’Internet) où la marque, à grands renforts d’actions marketing et publicitaires, pouvait peut-être se permettre de négliger quelque peu l’avis du consommateur, ce temps-là est révolu.

Très concrètement, les entreprises qui n’ont pas anticipé ce phénomène sont aujourd’hui en péril. Au mieux, plus personne ne parle d’elles et de leur(s) marque(s), au pire elles se font « ubériser », et, dans une majorité de cas, elles subissent ou profitent (selon le cas !) du nouveau pouvoir qu’ont les particuliers de « donner leur avis ».

Progressivement, la marque disparaît au profit de ce que les internautes en disent. Idem en ce qui concerne les qualités intrinsèques d’un produit ou d’un fournisseur, les compétences d’un prestataire, les connaissances d’un scientifique, les informations d’un média, etc.

On ne recherche plus une chambre dans un hôtel dont on connait l’enseigne, on trouve un lieu pour dormir qui nous est recommandé par des « amis » en qui on a envie d’avoir confiance. On ne se fie plus aux spots publicitaires qui vanteraient les mérites de telle ou telle marque, on constate comment la marque interagit en live avec ses clients via les médias sociaux. On ne lie plus le journal pour connaître les prévisions météo ou le taux d’enneigement, on consulte les webcams.

DES « MÉDIAS GAGNÉS » VOUS FEREZ UN ALLIER

La stratégie de communication gagnante mélange subtilement médias possédés, médias achetés et médias gagnés ! Lesmédias possédés, tout comme les médias achetés, sont ceux sur lesquels, en termes de communication, la marque à tout pouvoir, ou presque (son site Internet, la brochure qu’elle publie, l’espace publicitaire qu’elle achète, etc.).  A l’inverse, les médias gagnés caractérisent tous les espaces où la marque (ou l’entreprise) voit sa notoriété, sa réputation, etc., être véhiculées, façonnées,  malmenées parfois, par de purs « étrangers », par ces internautes sur qui la marque (ou l’entreprise) n’a guère de prise (jusqu’au moment où on les dit gagnés justement).

Or, c’est bien sur cela, en vertu de cette « indépendance » (du moins supposée) à la marque, que réside toute la crédibilité que tout à chacun porte aux médias dits gagnés ! Ce qui en somme en fait toute sa force. Très concrètement, les médias sociaux sont venus confortés cet état de fait.

IRRÉPROCHABLE DEVRA ÊTRE VOTRE CONDUITE

Il est devenu vital pour les marques et les entreprises que les internautes sachent parler d’eux positivement. Ce postulat est à la base du travail à réaliser pour adapter l’entreprise, son discours, son organisation, ses process, ses produits même parfois, etc., et sa communication au final, au contexte concurrentiel qui caractérise nos systèmes libéraux et démocratiques.

Une piste de travail peut être, pour certaines entreprises, d’inscrire leur stratégie de communication dans le cadre bien plus vaste d’une démarche R.S.E (pour Responsabilité Sociétale des Entreprises). Loin de n’être qu’un effet de mode, la démarche RSE est censée faire écho à un état d’esprit et à une posture qui véhiculent des valeurs qu’il convient d’avoir pour subsister au XXIème siècle ! »